Vent de folie

Le week-end dernier, un homme a découpé sa soeur à la tronçonneuse à Orléans, pendant qu'une infirmière d'un hopital parisien se faisait assaillir à coups de sabre à son travail.

Moi-même je ne me sentais pas très bien.

Serions-nous en train de basculer du côté obscur de la Force ?

mar 24 mai 2005

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche