Méfiez-vous des compliments

En me promenant sur mon site récemment, j'ai remarqué que l'entrée de mon blog intitulée "promesses et réjouissances" avait suscité 92 commentaires, un nombre tout-à-fait inhabituel. Je commence à les éplucher, et voilà que je tombe sur celui d'un surfer anglophone visiblement très enthousiaste :

"I don't know if I've ever seen anything like this before! I can't beleive you pulled this off. Again -- this is so detailed and great!"

ce qui fait toujours plaisir. Voyons ce que dit le suivant :

"You are a true artistic genius! This is just too creative! You have really swept me away! Super job!"

décidément c'est la journée... qu'est-ce qu'il y a en dessous...

"I'm speechless... For computer data I sure see a lot of emotion! Honestly I haven't seen much art thats better than this. I love it!"

là ça devient louche. Voyons qui sont les expéditeurs... ah d'accord ! Gay Porn, Animal Sex, Teen Sex, Voyeur... Je suis tout simplement victime d'un bombardement de compliments électroniques destinés à m'attirer dans un cyber-bordel.

Du coup, j'ai savouré ce festin d'éloges en boîte. Admiré leurs nuances, humé leur enjouement, soupesé leur ponctuation... et il y en a un paquet...

Suffisamment généraux pour me sentir important, suffisamment particuliers pour se sentir concerné (un peu la même approche que l'horoscope), ces compliments me donnaient l'impression que pour peu qu'on me trouve génial, j'étais prêt à sodomiser une chèvre.

Ce qui éclaire l'éloge d'un jour particulier.

mar 21 mar 2006

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche