Assassins

Jour après jour, on compte les morts en Irak. Trente par ci, quinze par là...

Quelqu'un tient-il des comptes ? L'armée américaine tient les siens : 1569 victimes US ai-je entendu à la radio. Donald Rumsfeld a même décidé de remplacer le tampon qui figurait au bas de l'avis de décès envoyé aux familles des soldats par une vraie signature...

Human Rights Watch se bat -en vain- pour obtenir du même Donald un compte, fut-il approximatif, des irakiens civils et policiers tués par les américains.

Mais les suicidaires, y a-t-il quelqu'un qui les compte ? Tous ces hommes qui donnent leur vie pour arracher celle de deux, trois, dix autres de leurs frères ? Combien sont-ils, 200, 500, 1000 ? 1569 ?

Y a-t-il quelque part un autre Rumsfeld, sa parfaite réplique dans le camp adverse qui tient une liste et connaît le nom de chacun d'entre eux ? Car c'est entre ces deux-là que tout se joue...

Chacun, ange de la mort, égrène calmement les perles de son sinistre boulier et envoie au carnage son propre peuple à seule fin d'assouvir son ivresse de puissance...

jeu 5 mai 2005

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche