Un troublant unisson

La fin du monde commença par les psychanalystes.

Pendant toute une journée, ils entendirent leurs patients répéter l'un après l'autre un rêve identique à celui qu'ils avaient fait eux-mêmes la nuit précédente : une explosion rougeoyante, de l'eau partout, chacun fuyant dans un océan de panique.

Partageant le soir même leurs observations entre confrères, ils réalisèrent terrifiés que l'humanité était en train de faire un rêve cataclysmique à l'unisson.

Cela ne présageait rien de bon.

mar 21 fév 2012

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche