Maudit Parisien

J'étais hier soir au Reservoir ou Frederic Goaty donnait une fête à l'occasion de la sortie de son livre-somme sur Prince. Pour l'occasion, il avait invité un groupe conséquent (deux guitares, deux claviers, trois chanteurs, basse et batterie) dont le répertoire était constitué de reprises des grandes chansons du maître, et ça dépotait sévère.

La salle était bourrée, l'orchestre était vraiment excellent et restituait à la perfection ce mélange de précision rythmique et de pression animale qui font tout le charme de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. La salle s'était finalement mise à bouger et le public ondulait agréablement quoique sans excès, on est à Paris tout de même.

Au bout d'une heure de concert, je sortis pour fumer une cigarette et tombai un homme et une femme d'une trentaine d'années qui grillaient aussi leur clope en discutant de choses et d'autres, quand survint un gars qu'ils connaissaient et qui arrivait en retard :

- ah salut ben dis donc c'est à cette heure-là que t'arrives ?
- oui j'étais en galère…enfin j'espère que ça vaut le déplacement ! Ça le vaut ?
- ben c'est du live… au début y avait un dj c'était bien, mais pas assez fort, mais là tu sais…le répertoire de Prince, c'est un répertoire très très dur… trèèèès très dur… mais bon c'est du live, enfin, c'est pas mal…

Je regardai sidéré ce branchouillé prétentieux et mollasson qui n'avait jamais dû danser plus de dix minutes dans son existence et qui soignait son ennui sidéral par un dédain qu'il croyait de bon aloi. Le pire, c'est qu'il a des sosies un peu partout dans Paris et qu'à la longue ça finit par peser, tous ces culs-de-plomb désabusés.

Tout d'un coup, la clope m'a semblé avoir un mauvais goût, je l'ai écrasée à peine entamée sur le trottoir et je suis retourner danser. C'était vraiment ce qu'il y avait de mieux à faire et, hormis ce bref interlude au vinaigre, j'ai passé une excellente soirée !

mer 8 déc 2010

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche