Hommage à David Baker

Je viens d'apprendre la disparition de l'ingénieur du son américain David Baker. C'était un immense professionnel, qui a enregistré avec les premiers Weather Report, Medeski Martin and Wood, Dave Liebman, John Zorn, Maria Schneider pour n'en citer que quelques uns, et avec qui j'ai eu le privilège de travailler à plusieurs reprises.

Il était tout-à-fait singulier, c'était le genre à dire : et si tu laissais tomber cette intro de merde ? D'habitude les ingés sons ferment leur geule et tentent de mettre une bonne ambiance dans le studio, mais lui, il n'y avait que la musique qui comptait. J'ai connu des gens qui n'aimaient pas cette façon d'aborder le métier, mais en ce qui me concerne, c'était un partenaire idéal. Il était toujours partant pour essayer des trucs nouveaux, et c'était un maître absolu du "live to two tracks", c'est à dire du mixage définitif en direct : on avait l'impression qu'il jouait sa vie à chaque fade out. De plus, il avait un humour caustique hilarant, et un coeur grand ouvert à tout instant. Un mec super.

C'est bien triste de le voir partir. Mais il laisse beaucoup de belle musique derrière lui.

lun 9 août 2004

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche