Effet boomerang du kangourou

La vie est marrante... Je jouais hier soir à la Fontaine avec Rick Margitza pour la clôture de son quatrième et dernier mois de résidence dans ce sympathique café, lorsqu'il m'a présenté son tour manager américain Dan Doyle de passage à Paris.

Il faisait bon, la nuit était pleine de promesses et nous voici assis en terrasse pendant la pause à nous échanger des histoires de musiciens et de tournées toutes plus marrantes et invraisemblables les unes que les autres.

Du coup, je lui sors la bien bonne que j'avais postée le jour même sur ce blog et que vous pouvez lire ci-dessous. J'en étais au tiers de l'histoire qu'il me dit hop hop hop c'est pas ça l'histoire, y a pas plus de berger que de beurre en broche.

En fait, m'explique-t-il, c'est une histoire vraie qui est arrivée à l'orchestre de Jerry Lee Lewis en tournée en bus en Australie (le chanteur détestant l'avion et ne l'utilisant que pour les déplacements inter-continentaux).

Et il ajoute : je le sais, j'ai vu les photos ! Du coup je lui demande si le kangourou s'est vraiment tiré avec le passeport et le fric dans le blouson et il me dit non non, c'était un blouson de tournée (tour jacket) qu'il avait sur le dos.

Je préfère sa fin à la mienne. D'abord parce qu'elle est vraie (en attendant de voir les photos !) mais surtout parce que je trouve particulièrement réjouissante l'idée que quelque part en Australie un kangourou se soit baladé en blouson avec marqué dessus : Jerry Lee Lewis World Tour.

jeu 30 juin 2005

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche