A la lumière de mes récents déboires aéroportés...

...cette phrase attribuée à Phil Woods :

Swear to God, man, I play for free!

But they have to pay me a lot of money to take all this airline shit and get there!

Ce qui en français donnerait quelque chose comme :

Jte jure, mon pote, je joue gratos !

Mais ce qui leur coûte cher, c'est de me faire prendre tous ces putains d'avions pour y arriver !

ven 23 avr 2010

Commentaires (0)

aucun commentaire

Laissez-nous un commentaire

Auteur *
 
E-mail
L'email si vous le saisissez ne sera pas visible en ligne, mais nous permettra de prendre contact avec vous pour vous répondre.
 
Message *
 
Recopiez l'image clé
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
 
 
 
 
 
 
 
Laurent de Wilde

Elements de navigation

Moteur de recherche